foot02 Index du Forum

foot02
L'actualité du football dans l'Aisne

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Foot02

Créez votre badge
Une décision qui met le feu aux poudres

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    foot02 Index du Forum -> Actualités -> Division Honneur
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Mai 2010
Messages: 633
Localisation: Gauchy

MessagePosté le: Mar 31 Aoû - 19:43 (2010)    Sujet du message: Une décision qui met le feu aux poudres Répondre en citant


Grégory Choquenet vient de se télescoper avec Baptiste Fleureau. Un incident qui va provoquer un début d’échauffourée entre joueurs de chaque équipe.


Tout se passait bien dans ce derby jusqu'à cette fameuse 55e minute. Jean Noël Ducatteau voit son coup franc contré par l'imposant mur saint-quentinois. Le ballon qui s'élève dans les airs est capté par Grégory Choquenet qui s'interpose comme le font tous les gardiens, le pied levé. Pour se protéger. Mais Baptiste Fleureau qui avait suivi s'effondre dans la surface de réparation, provoquant une vive réaction de la part de ses partenaires, qui y voient un geste délibéré.

Un geste pas du goût de l'arbitre M. Lacour, qui juge l'intervention du gardien de l'OSQ illicite. Une décision partagée par l'ancien gardien international Lionel Charbonnier, qui assistait en spectateur à la rencontre, pour qui « un gardien a le droit de se protéger avec le genou en avant dans la mesure où il n'a pas le ballon. Mais une fois qu'il a le ballon en mains, il doit s'écarter, c'est le règlement. »
Après plusieurs instants de palabres et après consultation avec son juge de touche, l'homme en noir sort le carton rouge à la plus grande stupeur des visiteurs. S'ensuivent de nouveau quelques minutes de confusion totale, où quelques noms d'oiseaux volent très bas, agrémentés par des gestes pas franchement sportifs. Mais l'OSQ n'est pas au bout de ses surprises. M. Lacour applique la double peine en désignant le point de penalty. Nouvelles échauffourées avant que le calme ne revienne… provisoirement. Entre-temps, Olivier et Zenghour sont avertis. Tout comme Romanjko qui avait vertement déclaré à l'arbitre sa manière de penser, et récolte un avertissement. Mais surtout, Florian Olivier dépose des réserves techniques auprès de celui qui avait allumé la mèche, M. Lacour.
Le match venait de basculer dans le côté obscur. Et n'allait guère plus retrouver la lumière que sur un éclair de génie de
Zenghour.

Le vestiaire fresnoysien sert de bureau de plainte


Car pour le reste, ce ne fut qu'une parodie de football. Les accrochages se multipliaient entre les joueurs, obligeant un arbitre dépassé par les événements, à multiplier les sanctions administratives. La tension, palpable sur le terrain, s'exportait dans les tribunes où les supporters des deux camps s'invectivaient de plus belle. Bernard Mendy, le directeur sportif de l'OSQ allant même jusqu'à user de sa personne pour apaiser les esprits. Les injures pleuvaient, de même que les pierres, dont certaines auraient atterri sur le chapeau du président Lalanne.
Sur le pré, cela ne s'arrangeait pas avec un tacle à la limite de la correction de Pelletier sur Mathieu Perlot, entré en jeu depuis dix minutes. Le défenseur fresnoysien récoltait un carton jaune. Mais, devant l'éventuelle gravité de la blessure du Saint-Quentinois, l'arbitre renvoyait le défenseur fresnoysien précipitamment au vestiaire.
Le summum était atteint avec la sortie des joueurs dans ce qu'il conviendra d'appeler le tunnel de la honte. Un Saint-Quentinois balançait une bouteille d'eau dans le public, on en venait presque aux mains entre joueurs. Et il fallait tout l'à-propos des dirigeants des deux clubs pour qu'une bagarre générale ne vienne définitivement ternir ce match. Et pour boucler la boucle, deux voitures de gendarmerie venaient recueillir la plainte du président Lalanne, courroucé par des paroles et des gestes qu'auraient proférés Gregory Choquenet à son égard. Quatre personnes ont témoigné dans le sens du président fresnoysien à l'encontre du gardien de l'OSQ qui pourrait être poursuivi au pénal après avoir été entendu par la gendarmerie (il est convoqué mardi à la brigade de Bohain).
Ce qui aurait dû être un match de gala se terminait en eau de
boudin. Lamentable…
 

Un gendarme de la brigade de Bohain recueille la plainte de Francis Lalanne dans le vestiaire fresnoysien.


Source : L'Aisne Nouvelle


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mar 31 Aoû - 19:43 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    foot02 Index du Forum -> Actualités -> Division Honneur Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com